Fondation suisse à la cité internationale de Paris
Le Corbusier

categorie(s) : Habitat Collectif

Tag(s) :

Region : ,

Architect(s) :

Town : ,



Originalité
1
Fonctionnalité
1
Valeur patrimoniale
1
Moyenne
  Chargement, attendez s'il vous plait yasr-loader

Dès 1924 la Suisse prend la décision de construire un pavillon à la CIUP. De 1925 à 1930, un comité réunit des fonds privés, complétés par l’octroi d’une subvention fédérale, et envisage d’organiser un concours entre architectes suisses. Le concours n’a pas lieu car le professeur Rudolf Fueter, mathématicien à l’université de Zurich, décide en 1930 au nom du conseil des Universités helvétiques de passer commande à Le Corbusier. Ce dernier accepte avec la collaboration de son cousin Pierre Jeanneret. Quatre projets se suivent entre 1930 et 1931, notamment pour des raisons budgétaires. La commande initiale est assez rudimentaire : 42 chambres d’étudiants, 1 réfectoire, 1 hall d’entrée, 2 chambres pour la direction et 1 chambre pour le concierge. Le programme n’est pas d’une grande originalité, Le Corbusier innove cependant par la conception et le mobilier des chambres, éclairées au sud par une paroi de verre du sol au plafond et chacune équipée d’une douche individuelle ainsi que par la combinaison des espaces et leur expression.

À son inauguration en 1933, le Pavillon suisse baptisé Fondation suisse est le seul édifice de la Cité Internationale Universitaire de Paris à afficher une identité moderne, bien à l’écart des édifices folkloriques ou de tradition académique. (wikipedia)

info localisation :Fondation Danoise, 7 Boulevard Jourdan, 75014 Paris, France